Conseils

Quels muscles sont utilisés en vélo?

Quels muscles sont utilisés en vélo?



We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Les amateurs de fitness et les novices apprécient la pratique du vélo pour ses bénéfices rapides et amusants. Les cyclistes réguliers gagnent en vitesse et en force, car le vélo nécessite une endurance musculaire et cardiovasculaire. En général, le cyclisme utilise principalement les muscles du bas du corps, mais les muscles du tronc et des bras sont également utilisés.

Tirer dans les jambes et les fessiers

Les quadriceps, les ischio-jambiers, les mollets et les muscles fessiers effectuent l'essentiel du travail du motard. C'est une bonne chose, car ces grands groupes musculaires brûlent plus de calories que les petits groupes musculaires, tels que les biceps. Avant de conduire, vérifiez la hauteur de votre siège. Une fois assis, votre jambe doit rester légèrement pliée lorsque votre pied est au bas du mouvement de la pédale. Lorsque vous pédalez, poussez avec une jambe tout en tirant avec l'autre pour un bénéfice maximal.

La musculature centrale

La bicyclette augmente également la force musculaire de base et l’équilibre général. De tous les muscles abdominaux, y compris l’estomac et le dos, les muscles abdominaux et obliques en retirent les meilleurs avantages; maintenir les abdominaux serrés pendant le pédalage les renforce encore plus. L'augmentation de la force abdominale diminue la pression exercée sur les muscles du bas du dos et peut réduire les douleurs au bas du dos. Le vélo travaille également les fléchisseurs de la hanche et les érecteurs de la colonne vertébrale. Celles-ci jouent un rôle clé dans l'équilibre, une compétence essentielle pour le cycliste.

Renforcement du haut du corps

Bien que le cyclisme sollicite principalement les muscles du bas du corps et du tronc, il travaille également les muscles de l'épaule (deltoïde) et du bras (biceps et triceps). De nombreux cyclistes se tiennent debout, se penchent en avant ou se penchent en avant lors de montées ou lors de randonnées sur pistes, ce qui nécessite un soutien du haut du corps. Réduisez les risques de blessures en vous tenant debout en maintenant votre poids sur les jambes et les pieds. En course, penchez-vous en avant, utilisez les bras et les épaules pour un équilibre uniquement et déplacez votre extrémité arrière vers l'arrière du siège tout en maintenant un poids centré.

Risque de blessure

Bien que les experts en conditionnement physique reconnaissent que le vélo est un sport à faible impact, les blessures résultent souvent d'une utilisation excessive ou d'un accident. Les blessures les plus courantes sont les lésions au pied, la bursite au genou, les tendons, les douleurs au bas du dos et les tensions musculaires. Le repos et le givrage aident à guérir la plupart des blessures, mais vous pouvez les éviter complètement grâce à un régime d'exercices de flexibilité, d'exercices de musculation et de mesures de sécurité. Les blessures catastrophiques - bien que rares - se produisent. Le port du casque, la vitesse de déplacement raisonnable et le respect des lois locales en matière de conduite réduisent considérablement le risque de tragédie.