Misc

Espérance de vie avec l'hypertension artérielle pulmonaire primaire

Espérance de vie avec l'hypertension artérielle pulmonaire primaire


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

L’augmentation de la pression artérielle dans les artères desservant les poumons et le côté droit du cœur caractérise l’hypertension pulmonaire primitive. La cause exacte n'a pas été identifiée. Plusieurs facteurs influent sur l'espérance de vie.

Nature de la condition

Cette condition est incurable et s’aggrave progressivement. Les traitements peuvent atténuer les symptômes, mais des complications graves peuvent survenir, notamment des caillots de sang, une insuffisance cardiaque du côté droit, des saignements internes et un rythme cardiaque anormal.

Facteurs influant sur le pronostic

La sévérité et le fait que vous ayez reçu un traitement affectent principalement le pronostic de l'hypertension artérielle pulmonaire primitive, selon le Dr Siabak Nabili de MedicineNet.com. Parmi les autres facteurs, on peut citer le diagnostic après 45 ans, la preuve d'une insuffisance cardiaque du côté droit et une mauvaise réponse au traitement.

Taux de survie

Les personnes atteintes d'hypertension pulmonaire non traitée ont un taux de survie moyen d'environ trois ans, selon le Dr Nabili. Les progrès du traitement peuvent toutefois prolonger la survie jusqu'à 10 ans ou plus chez les patients atteints d'insuffisance cardiaque du côté droit, selon l'American Academy of Family Physicians.

Traitement

Cette condition nécessite un traitement complexe avec une variété de médicaments et d’autres traitements. Selon la Mayo Clinic, il peut prendre un certain temps pour trouver le schéma posologique le plus efficace pour un patient donné. Même dans ce cas, l'efficacité peut en perdre. Les bloqueurs des canaux calciques en particulier peuvent prolonger la vie de 20% chez les patients atteints d'hypertension artérielle pulmonaire primitive, selon l'AAFP.

Considérations

Personne ne peut prédire combien de temps vous allez survivre avec une hypertension artérielle pulmonaire primitive. Cela est particulièrement vrai pour les patients qui répondent au traitement, car cela améliore les perspectives, selon le Dr Nabili.